Présentation de NSV

La Tunisie

Statut : République
Superficie : 163 610 km²
Population : 9 500 000 habitants (est.99)
Densité : 58,06 hab./km²
Langue officielle :
Arabe
Langues parlées :
Arabe, Français, Berbère
Religions : Islam (officielle), Christianisme, Judaïsme
Monnaie : Dinar
P.N.B. :
2 110 $US / hab. (1997)
Capitale : Tunis
Principales villes :
Sfax, Bizerte, Djerba, Gabès, Sousse, Kairouan, Gafsa
Pays limitrophes :
Algérie, Libye
Point culminant :
Jabal ash Sha'ambi 1 544 m

La Tunisie occupe une place singulière dans le Maghreb et dans l'ensemble méditerranéen. Terre romaine puis ottomane, l'ancienne Ifriqiya des Arabes, à la pointe septentrionale du continent, a été marquée depuis l'indépendance par trente années de pouvoir de Habib Bourguiba et par le passage d'une politique socialiste à une orientation plus libérale.


TOURISME en TUNISIE

Métropole internationale et moderne disposant d'hôtels sophistiqués, de boutiques, d'avenues distrayantes et bordées de fleurs, Tunis cache dans ses murs la Médina, une des cités médiévales les mieux préservées du monde islamique. L'accès principal à ce quartier - par la Porte de France et l'Ambassade de Grande-Bretagne - donne tout droit sur la rue Djamaa Al-Zaytuna, qui constitue la voie principale des marchés du souk. D'ici partent de nombreuses branches parallèles du souk, souvent spécialisées dans certains produits particuliers. Si on se perd, le point de repère sera la Grande Mosquée, Djamaa Al-Zaytuna, dans la rue du même nom.
Le Musée du Bardo, qui occupe ce qui fut jadis le palais des Bey, recèle d'importants trésors carthaginois, romains, byzantins et arabes. Le Musée de Carthage, où sont exposés des objets préhistoriques, puniques, romains et byzantins, se dresse sur les restes des Thermes d'Antonin qui sont ouverts au public.
La ville est dominée par le Belvédère, parc frais et boisé doté d'un délicieux pavillon et d'un zoo. Un terrain de golf et une école d'équitation sont installés dans les faubourgs de La Soukra.
Excursions: Au nord-est de Tunis sont situés la station balnéaire et le port de La Goulette, où les restaurants et cafés en plein air proposent des spécialités de fruits de mer tout comme la cuisine typique de la Tunisie, quand les soirées d'été sont douces. Plus loin sur la côte, on trouve les ruines de Carthage, jadis l'égale de la Rome antique (décrite plus en détail au chapitre consacré aux sites historiques), puis Sidi Bou Saïd et La Marsa. Ces sites sont tous reliés à Tunis par la voie ferrée. Sidi Bou Saïd est construite sur un promontoire planté de parterres de bougainvillées, d'oeillets, de géraniums entourant des villas de style andalou aux portes d'un bleu éclatant et aux volets blancs. Centre de production de cages d'oiseau à dôme en grillage filigrane, la ville est également réputée pour ses cafés. Au milieu de la verdure dévalant vers de superbes baies de sable, La Marsa, Gammarth et Raouad disposent d'hôtels magnifiques, de restaurants cosmopolites sans oublier la vie nocturne.
Dans les faubourgs sud s'étend Hammam-Lif, un petite station balnéaire dominée par Djebel Bou Kornine ("la montagne aux deux cornes").

La Côte de Corail


Souvent connue sous le nom de 'Tunisie verte', c'est une contrée délicieuse constituée de collines, de montagnes et de plaines fertiles. Les variations de température sont très importantes et les massifs de Kroumirie sont parfois recouverts de neige. En été, le climat y est plus frais que dans le sud. Des hôtels de luxe jalonnent la côte. Bizerte, l'antique cité romaine de Hippo Diarrytus, a représenté un port clé au cours de la Seconde Guerre Mondiale. La ville a conservé son vieux port de pêche, une casbah et une médina, le quartier andalou, de larges avenues et une promenade bordée de palmiers. Des hôtels modernes au milieu de jardins paysagistes et un superbe Hall des Congrès s'étendent le long de la corniche au-dessus des dunes de sables.
Des ballades pittoresques en voiture sont à savourer autour du Cap de Bizerte et du Cap Blanc ou bien autour du lac de Bizerte et du lac Ichkeul. Ce dernier héberge d'innombrables variétés de gibier d'eau, et la colline boisée de Djebel Ichkeul est le royaume des buffles envoyés à titre de cadeau royal au bey de Tunis.
Utica, à 32 km à la fois de Bizerte et de Tunis, est une ancienne colonie phénicienne. À proximité de Raf Raf, une charmante cité occupe le sommet de la colline.

Tabarka est un port et une station pittoresque, à environ 140 km à l'ouest de Bizerte. On s'y rend par une route de campagne sinueuse à travers Teskraia et Djebel Abid, un centre d'élevage de chevaux. De nos jours, Tabarka est un endroit bien plus paisible que ne le suggère sa formidable forteresse génoise ; désormais, la ville se consacre surtout à la pêche au corail, les récifs de corail offrant un champ d'action spectaculaire pour les adeptes de la plongée sous-marine autonome, et aussi à la pêche au filet des rougets et colins. L'importance de Tabarka dans une industrie du tourisme en pleine expansion est symbolisée par la construction d'un complexe de 10.000 lits autour d'un port de plaisance, un parcours de golf et la construction d'un nouvel aéroport international.

Décalage horaire par rapport à la France : pas de décalage  
Indicatif téléphonique : pour appeler de la France vers la Tunisie, composez le  00 + 216 + suivi du numéro de votre correspondant.
Formalités administratives : pour tous les voyageurs Français, Canadiens, Suisses et ressortissants du Benelux qui désirent se rendre seul en Tunisie, un passeport en cours de validité est obligatoire.
Bon à savoir :

Les touristes français voyageant en groupe peuvent entrer en Tunisie avec leur carte d'identité de moins de 10 ans. Ils doivent dans ce cas présenter le carnet de voyage fourni par l'agence. Au-delà de trois mois, un visa et une carte de séjour doivent être obtenus auprès du ministère de l’Intérieur.


Adresse utile :

Office du tourisme de Tunisie : 32, av. de l'Opéra, 75002 Paris. Tél : 01-47-42-72-67.


Jours fériés, fêtes nationales :

Le calendrier tunisien se compose de fêtes fixes et de fêtes religieuses musulmanes dont les dates varient d’une année sur l’autre.



Fêtes fixes :
1er janvier : Jour de l'An.
20 mars : fête de l'Indépendance.
21 mars : fête de la Jeunesse.
9 avril : journée des Martyrs.
1er mai : fête du Travail.
25 juillet : fête de la République.
13 août : journée de la Femme.
15 octobre : journée de l'Évacuation.
7 novembre : commémoration du Changement.


Fêtes religieuses musulmanes à date variable

« Aïd el Fitr » : fête de Rupture du jeûne qui intervient le lendemain de la fin du ramadan.
« Aïd el Adha » : fête du Sacrifice du mouton.
« Ras el Am » : le Nouvel An
« El Mouled » : commémoration de la Naissance du prophète Mahomet.

Sachez tout d’abord que la poignée de mains est la forme de salut la plus habituelle.
• La plupart des mosquées sont interdites aux touristes.
• Il faut se déchausser avant d'entrer dans une pièce dont le sol est couvert de tapis.
• Pendant la période de Ramadan, éviter de boire et de fumer dans les lieux publics.
• Le pourboire n’est pas obligatoire. Mais la coutume veut que l’on laisse environ 10% de la note totale pour un service rendu.
• Et surtout… évitez de refuser la tasse de thé que l’on vous propose, même si vous n’avez plus soif. Un refus de votre part risquerait d’être mal pris par votre interlocuteur.
Pays islamique oblige, il convient d’adopter, en toutes circonstances, une tenue décente. Sur les côtes tunisiennes et les lieux touristiques, les vêtements légers sont tolérés. En revanche, bannissez de votre garde-robe les shorts, les robes décolletés, mini-jupe…

Lors des visites des monuments religieux, les épaules et les genoux doivent être couverts.

Pour les fraîches soirées tunisiennes, n’oubliez pas d’emportez dans votre valise quelques lainages.
Profitez des vertus apaisantes du hammam. Vous ne le regretterez pas !
Ces bains publics (non mixtes !) sont une occasion unique de se détendre, de nettoyer sa peau en profondeur et de discuter avec des amis.
Le principe ? Trois salles de plus en plus chaudes dans lesquelles on se laisse transpirer, on se frictionne et on se rince.

Mesdames, le programme est le suivant : cheveux revitalisé grâce à l’application du henné et peau toute douce avec une épilation traditionnelle au miel.
Pour prolonger cet instant de détente, vous pouvez faire appel aux services d’un masseur


Quand partir :

Sur les régions côtières, le climat est doux au printemps et à l'automne, plus chaud en été avec une brise marine sur les plages. On peut se baigner jusqu'en octobre, voire novembre. La meilleure saison pour se rendre dans le Sud reste l'hiver qui, malgré des nuits fraîches, offre de très belles journées ensoleillées, idéales pour se promener dans les oasis ou le désert.